Le syndrôme de fatigue chronique

Non, la fatigue chronique n’existe pas dans votre tête, elle n’est pas dû aux aléas météorologiques ou aux changements de saison.
Le syndrôme de fatigue chronique existe bel et bien !
Même s’il reste mystérieux, que les professionnels de santé  ont du mal à se mettre d’accord sur ses causes, sa description fait l’unanimité : il s’agit d’un état de fatigue répété qui ne disparait pas après le repos.
Parfois relié à la fibromyalgie,  aux signes parfois confondus avec d’autres maladies, les symptômes sont pourtant explicites : fatigue extrême et prolongée d’au moins 6 mois non soulagée par le repos: mémoire à court terme, maux de tête, de gorge, douleurs et raideurs musculaires, douleurs pluri-articulaires sans rougeurs ni gonflement, anxiété et irritabilité, trouble du sommeil, sommeil non réparateur, hypersensibilité aux bruits, aux odeurs, et aux stimuli visuels.
Tout un programme !

Ses effets déclencheurs peuvent être multiples : déséquilibre de l’activité intestinal, microbiote altéré, intestin perméable (0), trouble de l’immunité (1), intoxication chronique au mercure (2), déficit en coenzyme Q10 (3), troubles  neurocirculatoires, confusion mentale (4), intoxication aux pesticides (5), hypersensibilité aux champs électromagnétiques (6)

A ce jour, il n’existe aucun traitement de référence.

La solution peut exister dans une prise charge globale soutenue par  une alimentation adaptée et des produits de santé naturel.  Je vous partage quelques pistes qui font leur preuve.

Vous pouvez démarrer en stimulant la synthétisation du coenzymes Q10, ce carburant est essentiel à la production énergétique de nos cellules. Notre organisme a besoin de 3 à 10 mg par jour. En consommant des protéines animales: bœuf, poulet, sardines, des protéines végétales avec des céréales, des légumineuses: pois, haricots secs, lentilles et des oléagineux: noix, amandes,  vous ferez le plein d’énergie. Pour une meilleure absorption, vous pouvez également renforcer votre organisme par la prise de coenzyme Q10 sous forme d’Ubiquinol.

Vous pouvez également faire le plein de vitamines du groupe B, souvent déficitaires chez les personnes atteintes de fatigue chronique. Pour cela,  veillez à une consommation régulière de céréales complètes bio, d’œufs, de légumes de couleurs vert foncé, de viandes, et de volailles provenant d’élevage locaux (et bio si possible).

Enfin, pensez à consommer des aliments riches en antioxydants (fruits et légumes colorés, thé vert) et en magnésium (chocolat noir, oléagineux bio trempées puis déshydratées sans oublier les sardines.)

Prenez-soin de vous et faites-vous plaisir ! C’est bon pour la santé

 

http://annhyg.oxfordjournals.org/content/47/4/261.long