Les produits laitiers…

Aujourd’hui  arrivent en tête des produits allergisants.

Ils sont en fait peu adaptés à l’homme, ils s’avèrent être peu digestes. En effet, pour digérer le sucre du lait appelé lactose il nous faut une enzyme spécifique  indispensable : la lactase qui diminue très rapidement dès la naissance pour devenir  inexistante entre l’âge de 4 et 6 ans. Cette enzyme manque dès la naissance à la plupart des  populations africaines et asiatiques qui par ailleurs témoignent d’un taux d’ostéoporose  nettement moindre qu’en Europe, voir inexistant sur certaines régions.

Quand cette enzyme fait défaut, une intolérance tend à se développer, entrainant divers désagréments : problèmes digestifs, infections ORL à répétition. Par ailleurs nous savons que le phosphore bloque l’assimilation du calcium, or le lait est plus riche en phosphore qu’en calcium, il s’avère que si le lactose est absorbé, il se retrouve sous forme de lactitole sur la zone occulaire et provoquera une cataracte. C’est aussi pour cela que les diabétiques qui assimilent le lactose ont des problèmes de vue. Il ne suffit pas de prendre du calcium mais encore faut-il  l’assimiler ?

Vous comprendrez aisément que le message génétique  des produits laitiers n’est  pas adapté à l’homme : les hormones et autres facteurs de croissances permettent aux petits veaux, chevreaux, et agneaux de grossir de plusieurs centaines de kilos très rapidement. Ces informations sont de nature à perturber la croissance  harmonieuse de l’enfant, depuis 1950 les français ont en moyenne grandi de 10 cm et grossi de 10 kg.

Quant aux graisses qu’ils contiennent, elles sont riches en acides gras saturés et mettent à mal notre système hépatobiliaire en élevant notre  taux de mauvais cholestérol. Par ailleurs ils contiennent des protéines étrangères difficiles à assimiler pour notre organisme car elles sont composées de molécules géantes que notre tube digestif a du mal à scinder. Cette richesse excessive entraîne une acidification progressive du corps qui sera éliminée par les reins entraînant une perte de calcium qui à la longue fragilise les os.

La blancheur des produits laitiers serait-elle trompeuse ?

La dose de calcium recommandée est estimée aujourd’hui à 900 mg par jour pour les adultes et 1200 mg pour les personnes âgées.

Nous le trouvons  dans les différentes noix amandes, fruits secs, légumineuses, légumes à feuilles vertes, sardines et quelques eaux minérales.

En conclusion sur ce sujet souvent polémique, je vous propose d’éveiller votre curiosité lorsque la promotion devient prescription !

Articles recommandés

Aucun commentaire, soyez le premier à donner votre avis !


Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.